Producteurs

Caroline, Edouard et Lorédan, Ferme biologique de la Touvière, Meinier

équipe

Dans un écrin de verdure aux portes de Genève, sur la commune de Meinier, la Touvière se pare de ses plus beaux attraits avec ses bâtiments historiques, sa source et ses fontaines, au milieu d’un paysage diversifié à la croisée des réserves naturelles de Rouelbeau, Sionnet et Choulex.

Après Alexis Corthay, déjà parmi les précurseurs de la production intégrée, Mathias, son fils, convertit le domaine à l’agriculture biologique en 2008.

Aujourd’hui, après plusieurs générations d’agriculteurs au sein de la famille Corthay, la ferme de la Touvière tourne une page d’histoire en accueillant depuis février 2014 une nouvelle équipe.

Tout d’abord avec l’arrivée de Caroline, Edouard et Jéremy qui reprennent les activités lieés au verger et à la vigne. Durant l’été 2014, Jéremy quitte le navire afin de commencer un apprentissage d’agriculteur. Puis début 2015, Lorédan rejoins l’équipe afin d’agrémenter la production végétale avec l’installation d’une parcelle de légumes.

 

 

Thomas et Antoine Descombes, Ferme et Moulin des Verpillères, Choulex

descombes_freres

La ferme des Verpillères est constituée de petites surfaces parsemées ci et là sur les communes environnantes, Thomas Descombes plante ses premiers légumes et distribue ses premiers cabas hebdomadaires. Quelques temps après « Les Ares et Vous » vient identifier cette structure nouvellement créée. C’est en 2008 que Antoine son frère le rejoint. Le centre de l’activité se trouve à Choulex, les terrains eux sont ensuite disséminés sur les communes de Thônex, Plan-les-Ouates, Croix de Rozon et Collex-Bossy. Au total, c’est environ une quizaine d’hectares sur lesquels nous diversifions au maximum les cultures (maraîchage, grandes cultures, culture fruitière) et élevages (moutons, porc, abeilles).

Reto Cadotsch, Landecy

Cadotsch_022

Reto, personnage charismatique, est l’un des pionniers des initiatives d’agriculture contractuelle de proximité. En 1978 alors jeune ingénieur agronome, Reto fonde avec ses amis la première réalisation européenne d’agriculture contractuelle de proximité (ACP) : les Jardins de Cocagnes.

En 2004 Reto s’installe sur 20 ha à Landecy, sur lesquels il cultive non seulement un potager, un verger, des céréales mais aussi 3 projets qui continuent d’alimenter l’espoir d’une agriculture plus équitable et solidaire entre consommateurs et producteurs : Les Jardins de Cocagnes, l’Affaire TourneRêve et les Ceuillettes de Landecy.

Marc Jaquet, Meinier

jacquet_077

Marc Jacquet est éleveur à Meinier. Il a travaillé d’abord au côté de son père qui lui a transmis l’amour de l’élevage, ensuite il a repris la ferme.

L’élevage de bœufs est l’activité principale. Le cheptel est le fruit du croisement de vaches de race Holstein et d’un taureau de la race Blonde d’Aquitaine. La blonde d’Aquitaine, comme la Holstein sont des bêtes calmes et c’est agréable de travailler en leur compagnie.

 

Bertrand Favre, Domaine de Miolan, Choulex

unnamed

Le Domaine de Miolan appartient à la même famille depuis 1353. C’est un domaine d’environ 60 hectares situé sur les communes de Choulex et Vandoeuvres. Depuis 1997, Bertrand Favre a repris l’activité viticole ainsi que l’exploitation agricole du domaine : < J’ai toujours été paysan dans l’âme et j’ai eu de la chance qu’à cette époque l’exploitation cherchait un fermier ! Ainsi, je fais ce que j’aime >.
Les activités de la ferme sont la viticulture avec encavage, et des grandes cultures (blé, épeautre, soja, maïs, orge, pois, tournesol, moutarde, colza, etc) le tout est labellisé BIO.

 

 

Stoky Grégoire et Tanner Quentin, la ferme du Monniati, Jussy

moniatti-les-2-tmb

Après sept éditions du Monniati festival, la ferme du Monniati retrouve aujourd’hui son activité initiale, ou presque…

La ferme, autrefois exploitée par feu le grand-père, était essentiellement orientée vers la production laitière et céréalière.

Aujourd’hui exploités par les deux cousins Grégoire et Quentin, les 14,5 ha sont principalement destinés à la production d’agneaux et de légumes bio.

Myriam Dupraz-Dange, Jardin de Max, Vésenaz

ATReve-Ju14-ML_015-tmb

Le jardin de Max est une exploitation maraîchère qui pratique l’agriculture paysanne non traitée.
Le Jardin de Max a été lancé durant l’hiver 2012-2013 par Myriam Dupraz-Dange, jeune diplômée de l’Ecole d’horticulture de Lullier, aidée par sa soeur Lucille et son père Alain, respectivement petites-filles et fils de feu Max Dupraz. Il s’étend sur une partie du « Jardin » qu’exploitait au XXe siècle Max Dupraz et ses enfants à la route de La Capite/chemin de l’Ecarlat (commune de Collonge-Bellerive).

Sebastien Favre, Meinier

DSC02318

Sébastien Favre est paysan sur la commune de Meinier.
La ferme se situe sur 20 hectares, dont 5 hectares de vigne.
La culture principale est la vigne, labélisée BIO depuis
2007. Sébastien produit les graines de tournesol
qui sont transformées en huile par l’Affaire TourneRêve.

 Je veux
la Gazette !
Inscription
au panier